L'Union syndicale étudiante (Jeunes FGTB) dénonce la réforme des bourses de Marcourt

L'Union syndicale étudiante (Jeunes FGTB) dénonce la réforme des bourses de Marcourt
L'Union syndicale étudiante (Jeunes FGTB) dénonce la réforme des bourses de Marcourt - © ERIC LALMAND - BELGA

L'Union syndicale étudiante, organisation membre des Jeunes FGTB, a dénoncé lundi la réforme du régime d'allocations d'études du ministre socialiste Jean-Claude Marcourt décidée l'année dernière.

Le problème de la globalisation des revenues du ménage

L'association estudiantine déplore notamment la fixation de seuils minimaux de revenus familiaux pour l'octroi d'une bourse, la globalisation des revenus du ménage de l'étudiant, "la non-prise en compte des situations familiales particulières, ainsi qu'une mauvaise prise en compte des situations de colocations étudiantes et une intervention peu adaptée dans les frais de mobilité".

"Ainsi, la retraite d'un grand-père vivant sous le même toit entre désormais dans l'équation de l'allocation de bourse", pointe l'Union syndicale étudiante.

A l'heure ou de plus en plus d'étudiants rencontrent des difficultés financières, l'organisation redoute l'effet négatif de ces nouveaux critères "sur l'accès à l'enseignement supérieur pour les étudiants issus de familles précaires et sur l'accentuation des inégalités déjà largement présentes dans l'accès à l'enseignement supérieur".

Un forum dédié

L'union a ouvert sur un internet un forum où les étudiants confrontés à des problèmes d'octroi de bourses sont invités à partager leur expérience.

La réforme du ministre Marcourt n'en est pas à ses premières critiques. Les organisations étudiantes Unécof et FEF, de même que la Ligue des familles, mais aussi le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, ont déjà dénoncé avec force les effets du nouveau régime.

M. Marcourt a indiqué il y a peu réfléchir à une adaptation éventuelle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK