L'Unesco découvre les bières belges... Quels sont les autres éléments de notre patrimoine immatériel déjà reconnus?

Ca y est, la culture de la bière en Belgique fait son entrée dans la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Trinquons! Petit tour d'horizon de nos autres trésors, déjà inscrits sur cette prestigieuse liste... 

13 éléments belges y sont déjà répertoriés. 

Les premières manifestations qui concernent notre territoire furent inscrits en 2008. Le carnaval de Binche y fait alors son rondeau. Les "Géants et dragons processionnels de Belgique et de France" sont de la partie aussi. Pour les géants, les villes d'Ath, Bruxelles, Termonde et Malines sont à l'honneur. Pour le dragon, ce sont les aficionados du Doudou et du "Combat dit Lumeçon" de Mons qui sont aux anges (de Mons).

2009 voit l'entrée, davantage solennelle, de la procession du Saint-Sang de Bruges. Chaque année, 40 jours après Pâques, plus de 1 700 personnes à pied, à cheval ou sur des chars défilent dans les rues pour faire revivre des scènes de l'Ancien Testament, de la vie de Jésus et de l'histoire de Bruges.    

La Flandre est à l'honneur en 2010. Grammont, avec "les Krakelingen et le Tonnekensbrand", la fête du feu et du pain de la fin de l'hiver. Il s'agit d'une double fête avec quelques moments marquants: 10 000 craquelins (dont un contenant un "billet d'or", qui donne droit à un bijou) lancés dans la foule, les autorités qui boivent du vin dans une coupe contenant un petit poisson vivant (avec à la clef une polémique qui revient souvent dans l'actualité), un grand feu allumé et un cortège aux flambeaux qui clos la journée.

L'irrévérencieux carnaval d'Alost est reconnu aussi, tout comme le Houtem Jaarmarkt, d'Hautem-Saint-Liévin. Le petit village (Sint-Lievens-Houtem, entre Alost et Zottegem) propose en effet une ancestrale foire annuelle d'hiver ainsi qu'un marché aux bestiaux. Le patelin est véritablement pris d'assaut par des chevaux et des vaches les 11 et 12 novembre.

Le "Répertoire du rituel des classes d'âge de Louvain" arrive sur la liste en 2011. Il s'agit d'un rite de passage concernant les hommes qui vivent à Louvain. Chaque classe d'âge (ça commence l'année des 40 ans) a son drapeau, son uniforme, sa médaille. Une classe d'âge ne disparaît que quand son dernier membre meurt. Ces activités et rituels font partie intégrante de la société louvaniste. 

2012. Outre la fauconnerie, qui concerne aussi d'autres contrées, la Wallonie est à l'honneur: les marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse font leur entrée fracassante dans la liste. Roulements de tambour!

L'année suivante, l'Unesco est loin d'en avoir rien à cirer de la pêche aux crevettes à cheval à Oostduinkerke. Douze familles perpétuent encore cette tradition, accompagnées de leurs célèbres chevaux brabançons.  

Et cette année, c'est donc la bière qui a convaincu la prestigieuse assemblée. Elle a estimé que la fabrication - 1500 types de bière - et l'appréciation de la bière font partie du patrimoine vivant belge. Une culture qui selon l'Unesco, joue un rôle dans la vie quotidienne et les événements festifs. 

Un choix loin d'être au "Vogelpik" 

L'Unesco a aussi conçu un "registre des bonnes pratiques de sauvegarde". La Belgique y tire également son épingle du jeu. Tout d'abord en 2011, avec un programme pour cultiver la ludodiversité: la sauvegarde des jeux traditionnels en Flandre. 23 types de jeux traditionnels, parmi lesquels des formes de jeux de tir, de boules, de lancer et de balle (la balle-pelote, par exemple, en fait partie) sont ainsi inventoriés pour être sauvegardé.

Enfin, en 2014, le plat pays, tout comme 30 autres pays, s'est fait sonner les cloches... Mais pour de bonnes raisons: la sauvegarde de la culture du carillon -préservation, transmission, échange et sensibilisation - est entérinée. 76 villes ou villages de Belgique sont concernés.

Et pour la suite... Ypres?   

D'autres manifestations sont en attente en vue pour peut-être être classées sur la liste de l'Unesco. Ainsi, l'heure sera-t'elle venue pour la cérémonie du "Last Post" en 2017? La cérémonie de la porte de Menin à Ypres, qui a lieu tous les soirs à 20 h (depuis 1928 et sans interruption excepté durant l'occupation) va être examinée pour le "registre de bonnes pratiques de sauvegarde". Réponse en novembre prochain.    

Un autre dossier est en attente, il s'agit de la sauvegarde d'un héritage d'accueil datant de 700 ans dans la commune de Geel (Limbourg). Mais il n'est pas prévu dans la session 2017.  

La première assemblée pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel s'est tenue en juin 2006. La onzième session du Comité a lieu pour le moment et jusqu'au 2 décembre à Addis-Abeba, en Ethiopie.      

 

15 images
La bière reconnue patrimoine immatériel de l'Unesco © THIERRY ROGE - BELGA
Carnaval de Binche © VICTORIA DESSART - BELGA
Ducasse d'Ath © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA
15 images
Combat dit Lumeçon au doudou de Mons © JOHN THYS - BELGA
Procession du Saint-Sang à Bruges © KURT DESPLENTER - BELGA
Festivités à Grammont © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA
15 images
Carnaval d'Alost © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA
Foire d'Hautem-Saint-Liévin © @ commune de Sint-Lievens-Houtem
Festivités sur la Grand'Place de Louvain © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA
15 images
Marche Saint Roch à Thuin © @ Office tourisme Thuin
Faucon © ROYAL BELGIAN INSTITUTE OF NATURAL SCIENCES HANDOUT - BELGA
Pêcheur de crevettes sur la plage d'Oostduinkerke © BENOIT DOPPAGNE - BELGA
15 images
Balle-pelote © ANTHONY DEHEZ - BELGAIMAGE
Carillonneur à l'université de Louvain © SISKA GREMMELPREZ - BELGA
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK