L'ISSeP rassure: l'incendie de Lubrizol n'a pas de conséquences graves en Belgique

L'incendie de l'usine Lubrizol, le 26 septembre, a fait craindre des retombées nocives sur la Belgique
L'incendie de l'usine Lubrizol, le 26 septembre, a fait craindre des retombées nocives sur la Belgique - © YACINE MOUFADDAL - AFP

Fin septembre, la pollution générée par l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen laissait craindre des retombées graves sur la Wallonie. Il est vrai que cette usine était classée haut risque Seveso et que le nuage de fumées avait été repéré, 5 heures plus tard, au-dessus du Tournaisis.
L’Institut Scientifique de Service Public a donc examiné son impact sur nos régions. Les conclusions sont plutôt rassurantes. Selon l’ISSeP, cet incendie n’a causé aucune nuisance significative sur la Wallonie. Aucun pic de pollution n’y est repérable tant sur l’air que le sol ou les végétaux. Il semble que les vents aient rapidement dispersé les polluants.

Journal télévisé 06/10/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK