L'invitation de Carles Puigdemont à la Chambre est recalée

L'invitation de Carles Puigdemont à la Chambre est recalée
L'invitation de Carles Puigdemont à la Chambre est recalée - © JONATHAN NACKSTRAND - AFP

L'invitation de Carles Puigdemont à la Chambre n'a pas recueilli de consensus à la conférence des présidents et n'a donc pas été acceptée, a-t-on appris mercredi à l'issue de la réunion de cet organe qui réunit le président et les vice-présidents de la Chambre ainsi que les chefs de groupe.

La N-VA voulait organiser un colloque le 27 février sur la Catalogne au parlement et avait adressé à la conférence des présidents une demande afin de disposer d'une salle. Parmi les orateurs invités, figurait le président destitué Carles Puigdemont.

L'initiative a suscité l'opposition du PS et du cdH dans l'opposition mais aussi du MR dans la majorité. Les partis francophones ont affiché leur souci de ne pas importer un conflit politique et judiciaire dans l'enceinte du parlement fédéral. Certains ont également fait remarquer que M. Puigdemont, en exil à Bruxelles, était poursuivi par la justice de son pays et dit craindre que l'on organise en douce une forme d'investiture à Bruxelles de M. Puidgemont, comme l'évoque la presse espagnole.

La N-VA a dénoncé quant à elle un déni de démocratie et invoqué la liberté d'expression qui doit prévaloir au parlement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK