L'impôt des sociétés réduit coûtera 230 millions d'euros à KBC

KBC paiera moins d'impôts en 2018
KBC paiera moins d'impôts en 2018 - © FILIP DE SMET - BELGA

L'accord sur une réforme et réduction de l'impôt des sociétés, décidé en juillet par le gouvernement, aura un impact négatif de 230 millions d'euros pour KBC. "Un montant important", a reconnu Johan Thijs, CEO de KBC, lors de la présentation des résultats semestriels du groupe jeudi.

Il s'agit de calculs effectués par la banque sur base de ce qui ressort de l'accord fédéral conclu récemment. Le gouvernement fédéral a décidé de baisser partiellement l'impôt des sociétés d'environ 34% actuellement à 29% en 2018 et 25% en 2020.

En raison de la baisse de l'impôt des sociétés et d'un effet comptable, KBC enregistrera au second semestre 2017 un effet négatif unique estimé à 230 millions d'euros. L'explication réside dans le report de pertes de KBC ces dernières années. En raison d'un impôt des sociétés moins important, KBC peut récupérer moins "d'actifs d'impôt différé".

KBC paiera toutefois moins d'impôts en 2018 en raison de la réforme. La banque explique que les 230 millions d'euros seront récupérés à partir de 2020 et que l'impôt des sociétés réduit aura donc un effet positif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir