L'extraordinaire taux de syndicalisation des belges reste stable (infographie)

Malgré une baisse enregistrée ces dernières années, le taux de syndicalisation des belges reste exceptionnel en comparaison au reste du continent européen.

54,2% des belges sont syndiqués, selon les derniers chiffres datant de 2015. Bien que l'on enregistre une légère érosion depuis les années 2000, un tel taux reste extraordinaire à côté de nos voisins européens : 7,9% pour la France, 17,6% pour l'Allemagne, 17,7% pour les Pays-Bas. Seul le nord du continent fait mieux, avec 66,5% en Finlande, 66,8% en Suède, et 68,6% au Danemark.

Un rôle plus important des syndicats

De tels résultats impressionnent, mais ils sont à remettre en perspective avec la place plus importante accordée aux syndicats dans notre pays. En plus de défendre les droits des travailleurs eu sein des entreprises, ils s'occupent également du paiement des allocations de chômage (ou gèrent, selon les secteurs, la formation professionnelle). C'est ainsi que l'on explique une progression constante du taux de syndicalisation depuis la seconde guerre mondiale.

Pas de grande différence par contre entre la Flandre et la Wallonie. La CSC est légèrement majoritaire au nord du pays, tandis que la FGTB domine au sud. Le nombre d'affiliés est aussi globalement plus important en Flandre puisque les flamands sont aussi plus nombreux.

Notons enfin qu'une telle comparaison est en outre difficile à établir en raison du problème de Bruxelles-Hal-Vilvorde et du fait que l'on peut se syndiquer en fonction de son lieu de travail, qui ne correspond pas toujours à l'endroit où l'on habite.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK