Tommy Scholtes: "C'est la première fois que l'Exécutif Musulman envoie un message de souhait de belles fêtes à l'Eglise de Belgique"

Le président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique, Salah Echallaoui (à droite), a envoyé un message de soutien à l'Eglise de Belgique.
Le président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique, Salah Echallaoui (à droite), a envoyé un message de soutien à l'Eglise de Belgique. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

A l’occasion de la fête de l’Assomption de Marie, le président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), Salah Echallaoui, a envoyé une lettre aux évêques pour souhaiter à tous les catholiques une très bonne fête.

L’occasion de rappeler aussi que l’organisation se tient à leurs côtés en ces temps difficiles marqués par l’horreur et la violence, notamment suite au récent assassinat d’un prêtre cet été à Rouen, en France.

On a vraiment besoin d'un dialogue franc et sincère entre les responsables religieux

Et cette lettre est une première. Un geste éminemment apprécié du côté des évêques, important aussi pour le dialogue entre les communautés, comme le souligne Tommy Schotes, leur porte-parole : "Les chrétiens, les catholiques, avaient l’habitude d’envoyer un message de sympathie à la fin du Ramadan. Mais ici c’est la première fois que l’Exécutif Musulman envoie un message de soutien et de souhait de belles fêtes à l’Eglise de Belgique. Je crois que c’est important que dans des moments où certaines personnes commettent des actes horribles, il est important qu’on fasse la distinction des choses et que la communauté musulmane, à travers l’exécutif, puisse exprimer une sympathie.

"Alors que c’est vrai qu’il y a des membres de la communauté qui commettent des erreurs mais ce n’est évidemment pas les responsables des musulmans de Belgique qui sont concernés. On a vraiment besoin d’avoir un dialogue franc et sincère entre les responsables religieux et faisant bien la part des choses entre ce qui est du terrorisme et ce qui est un dialogue interreligieux", poursuit-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK