L'ex-président du Sénat et ex-bourgmestre d'Uccle Armand de Decker (MR) est décédé

L'ex-président du Sénat et ex-bourgmestre libéral d'Uccle Armand De Decker est décédé mercredi, à l'âge de 70 ans, a-t-on appris mercredi soir, auprès de sa famille et de l'actuel bourgmestre d'Uccle Boris Dilliès. 

"La famille libérale a perdu ce 12 juin l'une de ses grandes figures... La Belgique, elle, perd un homme d'État à l'intelligence remarquable, une personnalité reconnue pour son attachement au pays, fédératrice et chaleureuse. Un serviteur de l'Etat nommé en 2007 en tant que réconciliateur royal avec Herman Van Rompuy", a affirmé Boris Dilliès, confirmant le décès de ce ténor de la politique bruxelloise.

Éclaboussé par le Kazakhgate

Avocat de formation, le bruxellois avait occupé des postes à responsabilités à tous les échelons de la politique belge, avec un style inimitable. Président du Sénat de 2007 à 2010, son nom reste associé à la Haute assemblée de la Belgique qu'il a défendue bec et ongle.

Il a ensuite été ministre fédéral de la Coopération au développement du gouvernement Verhofstadt 2 avant de présider le Parlement bruxellois de 1995 à 1999. La carrière d'Armand De Decker fut riche, avant de tomber en disgrâce.

Ces dernières années, le nom du libéral était généralement associé au Kazakhgate. L'avocat bruxellois était soupçonné d'avoir usé de son pouvoir de président du Sénat pour tenter d'accélérer le vote de la transaction pénale. Système dont bénéficiera son client, le milliardaire belgo Kazakh, Patokh Chodiev.

L'affaire justifiera la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire et coûtera à Armand De Decker son poste de bourgmestre d'Uccle.

Inculpé en mai de l'année dernière, Armand De Decker, qui fut pourtant l'une des figures du MR bruxellois, avait été contraint de quitter son parti. Il siégeait depuis lors comme indépendant au Parlement bruxellois et comme conseiller communal.

Les modalités des obsèques d'Armand De Decker seront définies et communiquées dans les heures et jours à venir.

Sujet dans notre journal télévisé de la mi-journée:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK