L'Etat belge n'utilisera pas les tests Covid ZenTech… mais devrait débourser 6,5 millions d'euros

L’Etat belge n’utilisera pas les tests Covid ZenTech… mais va débourser 6,5 millions d’euros
L’Etat belge n’utilisera pas les tests Covid ZenTech… mais va débourser 6,5 millions d’euros - © Tous droits réservés

Un accord a été trouvé entre l’Etat belge et ZenTech concernant les tests covid développés par la société liégeoise, a annoncé mercredi le ministre Philippe De Backer (Open Vld) en commission Santé de la Chambre. Ces tests ne seront finalement pas utilisés et l’Etat a prévu de rembourser les frais engagés par ZenTech.

Le tribunal des référés de Liège avait prononcé le 9 septembre dernier une ordonnance dans le dossier relatif à l’action introduite par la société ZenTech contre l’État belge, qui avait commandé 3.650.000 tests sérologiques à cette entreprise liégeoise. La Belgique était désormais condamnée à exécuter son contrat dans les 5 jours, sous peine d’astreinte de 10.000 euros par jour de retard.

Le ministre De Backer a indiqué mercredi que ces tests ne seraient finalement pas mis sur le marché, en raison d’une sensibilité trop basse. "L’Etat belge procédera au remboursement des frais engagés", a-t-il ajouté. Le marché s’élevait à 23 millions d’euros, selon la députée Laurence Hennuy (Ecolo), qui interrogeait le ministre à ce sujet.

Selon nos informations, l’Etat devrait débourser 6,5 millions d’euros pour clôturer ce dossier. De quoi rembourser les tests déjà produits et les frais occasionnés.

Contacté par nos soins, Zentech n’a pas souhaité commenter l’annonce du ministre De Backer.