L'économie belge sort doucement de la récession

L'économie belge va sortir lentement de la crise cette année, selon une étude publiée jeudi par la banque ING. Celle-ci prévoit pour l'année 2010 une croissance du PNB de 1,6%. Un chiffre qui devrait se maintenir en 2011.

Malgré la reprise, 2010 ne sera toutefois pas une bonne année pour le pouvoir d'achat des ménages, lequel dépend notamment de l'évolution de l'emploi. Hors celui-ci ne devrait, dans le meilleur cas, relever la tête que durant la seconde moitié de l'année, selon les économistes d'ING.

Le commerce international jouera un rôle décisif dans la reprise économique durant les prochains mois. Selon les plus récentes statistiques, les exportations belges de biens et services ont crû, sur base annuelle, de 5,4% en décembre dernier.

Autre élément qui doit contribuer à la reprise: la hausse continue de la confiance des entrepreneurs, et dans une moindre mesure, celle des consommateurs. Ces deux indicateurs étaient, en mars 2010, au même niveau qu'avant la crise.

Enfin, la banque souligne encore que les négociations budgétaires et interprofessionnelles de la seconde moitié de 2010 joueront un rôle important pour la poursuite de la reprise en 2011.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK