L'Ecolo Thierry Detienne élu à la Cour constitutionnelle sans encombre

Thierry Detienne a donc été élu à la Cour Constitutionnelle ce matin par les sénateurs, un vote sans problème et qui clôt définitivement l'épisode polémique de la non élection de Zakia Khattabi. Un poste qui revenait à Ecolo.

Juridiction indépendante

La Cour constitutionnelle est une juridiction à part dans l'ordre juridique belge. Elle se prononce sur la constitutionnalité des lois votées par les parlements. Elle est composée de six juges professionnels et de six juges qui sont des anciens parlementaires depuis plus de cinq ans, une condition que remplissait pourtant aussi Zakia Khattabi.

Un candidat moins clivant?

Thierry Detienne a été ministre wallon entre 1999 et 2004, romaniste de formation, Il avait perdu son poste, après la débâcle électorale d'Ecolo, il s'était alors retiré de la politique active pour se consacrer à l'enseignement. Totalement inconnu en Flandre, il présentait donc du coup un profil moins clivant que l'ex co-présidente d'Ecolo aux yeux de beaucoup de sénateurs. 

La candidature de Zakia Khattabi devait elle aussi, en principe, n'être qu'une formalité. Mais sa candidature a fait l'objet dès l'automne dernier d'une campagne haineuse sur les réseaux sociaux, une campagne lancée par la N-VA, avec le slogan "Stop Khattabi". Une campagne alimentée ensuite de propos mensongers. La N-VA et dans son sillage le VB, la trouvaient trop pro immigration et ne respectant pas les lois.  Les propos très durs et sans concessions de la co-présidente d'Ecolo sur le gouvernement Michel allié à la N-VA, ou sur Théo Francken, ont laissé des traces et pesé dans la balance de certains sénateurs, allant même jusqu'à remettre en cause ses compétences pour ce poste, alors que sa candidature respectait toutes les conditions.

Le premier vote en janvier se terminera sur un refus de sa candidature. Le MR avait exprimé aussi des réserves, mais il avait fini par voter "oui". Cela n'avait pourtant suffit. Le vote étant secret, d'autres voix de sénateurs s'étaient perdues. Lors du second vote, ce fut pire encore. Le MR retirant son soutien, estimant à l'instar d'autres partis que présenter à nouveau un candidat rejeté revenait à tenter de forcer la main aux sénateurs.   

Aujourd'hui l'élection de Thierry Detienne n'a fait aucune vague, tout s'est déroulé sans encombre, seul le Vlaams Belang annonçant un vote défavorable. Zakia Khattabi, qui est aujourd'hui députée fédérale, s'est réjouie de cette élection,  tout en regrettant la polémique qui a entouré sa propre candidature dont certains se sont servis, selon elle, pour "salir l'institution en dénonçant sa politisation ou l'incompétence des juges non juristes".  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK