L'échevine d'Evere Eliane Daels (PS), championne des mandats rémunérés en 2016, se justifie

Eliane Daels
Eliane Daels - © evere.irisnet.be

L'échevine d'Evere Eliane Lepoivre-Daels (PS) est l'élue belge qui exerçait en 2016 le plus de mandats rémunérés - soit 27 -, indique le journal L'Echo sur son site internet en se fondant sur des données fournies par la Cour des comptes et publiées vendredi par le Moniteur belge.

Eliane Lepoivre-Daels exerce également deux mandats non rémunérés alors qu'elle est responsable de la population et de l'état civil de cette commune bruxelloise.

L'échevine justifie ses 27 mandats

Eliane Lepoivre-Daels (PS) a confirmé vendredi qu'elle avait bien exercé en 2016 27 mandats rémunérés (et deux à titre gratuit), tout en soulignant qu'ils étaient "très majoritairement" liés à son statut d'administratrice de la Fédération Mutualité socialiste du Brabant (FMSB).

"Ce nombre est conforme à la déclaration de mandats que j'ai rentrée à la Cour des comptes", a indiqué Eliane Daels dans un communiqué adressé à l'agence Belga.

Elle a toutefois souligné que les mandats rémunérés repris dans la liste sont très majoritairement liés à son statut d'administratrice de la FMSB. "Ce qui m'oblige à remplir automatiquement des fonctions au travers des nombreuses structures, ASBL, liées à la Mutualité. Il s'agit pour la majorité d'entre elles d'une réunion par an pour un montant total de l'ordre de 800 euros bruts annuels pour l'ensemble de ces structures", a-t-elle ajouté.

Eliane Daels assure que son mandat premier est celui d'échevine de la population et de l'état civil, notamment, en charge des inhumations et cimetières de la commune d'Evere "pour lequel (elle est) rémunérée mensuellement". "Je n'exerce qu'un seul mandat dérivé rémunéré à mon poste d'échevine, celui d'administratrice du crématorium de Bruxelles qui prévoit une seconde implantation sur Evere fin 2018, au sein du cimetière communal d'Evere", a ajouté l'élue socialiste.

Selon elle, ses deux autres mandats communaux - au sein de l'ASBL La Fermette, un lieu culturel, et l'Harmonie De Ster - sont exercés "à titre gratuit". "Compte tenu de ces précisions et explications, il y a dès lors lieu de relativiser le titre de 'championne' (des mandats rémunérés) dont m'affuble la presse et de considérer que ce titre n'est en toute hypothèse pas du tout lié au montant de rémunérations perçues pour ces mandats exercés", a conclu Eliane Daels.

En Flandre

En Flandre, c'est le premier échevin anversois Koen Kennis (N-VA) qui cumule le plus de mandats rémunérés: 19. Il en compte également vingt qui ne le sont pas, ajoute le quotidien en citant les mêmes données.

L'ancien bourgmestre de Saint-Trond, Ludwig Vandenhove (sp.a), est quant à lui le titulaire du plus grand nombre de mandats - 57, dont deux seulement sont rémunérés, selon le journal De Tijd, qui a lui aussi analysé un document de 950 pages reprenant les données de la Cour des comptes. Il est suivi par le conseiller communal gantois Bram Van Braeckevelt (Groen), qui cumule 55 mandats, dont quatorze sont rémunérés.

Top 10

Du côté francophone, dans le "top 10" des mandataires belges compilé par les quotidiens figurent encore Serge Demarrée, considéré étant "sans parti" politique, avec seize mandats, dont deux ne sont pas rémunérés.

Les mandataires publics doivent déclarer tous les ans les mandats qu'ils occupaient l'année précédente (en 2017, il s'agit donc des mandats 2016), et préciser si ceux-ci étaient rémunérés ou exercés à titre gratuit.

La Cour des comptes a publié vendredi matin la nouvelle liste des mandats, fonctions et professions exercés par les mandataires politiques et les hauts fonctionnaires.

Cette année, 125 responsables politiques - principalement à l'échelon local - n'ont fourni aucune liste des mandats exercés et 49 ont omis de rentrer une déclaration de patrimoine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir