L'assurance autonomie ne verra pas le jour en Wallonie

Pas d'assurance autonomie en Wallonie
Pas d'assurance autonomie en Wallonie - © JEFF PACHOUD - AFP

Le but du projet d’assurance autonomie, c’était de répondre au défi du vieillissement de la population. Le principe: une cotisation de 36 euros maximum par an et par Wallon de plus de 26 ans, afin de financer l'aide aux personnes, jeunes ou seniors, en perte d'autonomie provisoire ou définitive.

C'était un des dossiers majeurs de la précédente législature régionale, mais il va finalement être enterré.

Une volonté du cdH

Pendant 3 ans, les Humanistes ont d’abord tenté de convaincre leur partenaire PS. Sans succès.

Puis, après un renversement de majorité, ils l'ont fait avec le MR. Qui était prêt à y adhérer, même sans enthousiasme, dans le cadre d'accords plus larges, portant sur différentes réformes. Mais la fin de législature a été chahutée, et l'assurance autonomie est finalement restée dans les cartons.

En ce début de nouvelle législature, le cdH revient à la charge. Mais son texte, même un peu amendé, ne sera soutenu ni par le PS, ni par Ecolo, ni par le PTB, trois partis qui ont d'autres idées pour répondre au défi du vieillissement et de la perte d'autonomie.

Le MR change de position

Mais c'est surtout le positionnement circonstanciel du MR qui interpelle, si on n'est pas habitué aux rouages politiques. Les Réformateurs, on l'a précisé, disaient oui au cdH dans la majorité, mais ils diront désormais non au cdH dans l'opposition.

Par la voix de Véronique Durenne, le MR justifie ce rejet en prônant la patience, rappelant que "le gouvernement a vraiment mis ces questions au cœur de sa déclaration de politique régionale". Une "logique" incomprise par Alda Greoli (cdH), porteuse du projet.

En attendant la réalisation des promesses gouvernementales, l’assurance autonomie est donc enterrée en Wallonie. Et il est probable qu'elle subisse le même sort en région bruxelloise, où le cdH a déposé une proposition similaire. 

Archives : Journal télévisé 28/02/2019

En février 2019,  on annonçait encore la mise en place de l'assurance autonomie en 2020.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK