L'ancien ministre liégeois Jean-Pierre Grafé, est décédé

L'homme politique belge, Jean-Pierre Grafé est décédé ce jeudi 16 mai 2019. Membre du PSC, l'ancien cdH, l'homme avait 87 ans.

Cet homme d'Etat avait tiré un trait sur la vie politique en 2012, après 50 années d'investissement dans plusieurs niveaux de pouvoir du pays. Au micro de la RTBF, il s'était confié sur son implication au sein du conseil communal de la ville de Liège. « Je suis entré en 1958 au conseil communal de la ville de Liège et j'ai décidé qu'à l'âge de 80 ans, il était temps de s'arrêter de siéger comme mandataire et de permettre aux jeunes générations de prendre le relais », avait-il concédé.

J'ai contribué à abîmer les couleurs du plafond de l'hôtel de ville de Liège

« Le plus mauvais souvenir, c'est quand on a interdit de fumer dans les séances communales », avait confessé Jean-Pierre Grafé, avouant avoir contribué à ternir « les couleurs des plafonds de l'hôtel de ville ».

Plusieurs fois ministre

Il fut notamment ministre des Affaires wallonnes dans les gouvernements Leburton I et II, ainsi que ministre de la culture française dans les exécutifs Tindemans I et II. Dans les années 90, il fut aussi ministre wallon des Travaux publics et ministre de l'enseignement supérieur dans le gouvernement de la communauté française.


►►► Lire aussi : Tobback, De Croo, Grafé... les vieux briscards de la politique belge


Docteur en droit à l'Université de Liège, il est l'un des premiers avocats à avoir fait du droit d'auteur sa spécialité. Il a notamment défendu le chanteur belge Jacques Brel qui était l'un de ses amis.

C'est sur les bancs de l'ULg en 1958 qu'il lance sa carrière politique en s'impliquant dans des mouvements étudiants. C'est cette année-là qu'il est élu conseiller communal à la ville de Liège. De 1971 à 2003, il grimpera les échelons de la politique belge, en siégeant sur les bancs du Parlement fédéral mais aussi régional. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK