L'agresseur de Raoul Hedebouw placé sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction liégeois

L'agresseur avait récemment écrit au député fédéral Raoul Hedebouw, qui ne lui avait pas répondu. C'est pour cette raison qu'il l'a ainsi agressé lors du 1er mai, contestant toute intention homicide.
L'agresseur avait récemment écrit au député fédéral Raoul Hedebouw, qui ne lui avait pas répondu. C'est pour cette raison qu'il l'a ainsi agressé lors du 1er mai, contestant toute intention homicide. - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Le juge d'instruction liégeois saisi du dossier de l'agression de Raoul Hedebouw lors des festivités du 1er mai a décidé, mardi, de placer l'agresseur du député fédéral PTB sous mandat d'arrêt après l'avoir entendu mardi en matinée, a-t-on appris auprès du parquet de Liège. Une expertise psychologique a été ordonnée.

L'agresseur, âgé de 62 ans, a expliqué avoir agi par vengeance. Il a déclaré avoir contacté plusieurs politiciens par rapport à ses déboires avec la justice et, plus précisément, des agressions dont il avait été victime. Il estimait que ses agresseurs n'avaient pas été suffisamment punis et qu'il se sentait délaissé par les instances judiciaires et politiques. Il avait récemment écrit au député fédéral Raoul Hedebouw, qui ne lui avait pas répondu. C'est pour cette raison qu'il l'a ainsi agressé lors du 1er mai, contestant toute intention homicide.

Extrait JT 13h du 02 mai:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK