Olivier Maingain ne se rendra pas au rendez-vous fixé par Benoît Lutgen

Un communiqué du cdH annonce la rencontre de Benoît Lutgen avec le MR, DéFI et Ecolo mercredi et jeudi matin pour un "premier dialogue constructif".

Toutefois, l'annonce a été accueillie froidement du côté de DéFI et d'Ecolo. Le président de DéFI Olivier Maingain refuse tout simplement de rencontrer Benoît Lutgen, vu l'agenda proposé par le cdH. "Pourquoi Lutgen rend l'agenda public?", se demande-t-on chez DéFI. Pour le parti, Lutgen doit arrêter de faire croire qu'il a la main et il n'est pas question qu'il fixe les objectifs alors qu'il n'y a rien sur la table. DéFI veut parler de "révolution éthique" et rien d'autres. Dans l'après-midi, Olivier Maingain a envoyé un SMS à Benoît Lutgen pour dire qu'il ne viendra pas au rendez-vous.

Olivier Maingain invite au préalable Benoît Lutgen à "nettoyer les écuries du cdH" après avoir appelé l'ensemble des partis politiques à se débarrasser des personnalités politiques citées dans des scandales. Il évoque notamment le nom de l'ex-présidente du cdH et ancienne ministre Joëlle Milquet.

Discours similaire du côté d'Ecolo qui refuse de s'inscrire dans le contenu de l'agenda proposé par le cdH dans son communiqué. Le parti ne refuse pas la rencontre en elle-même, mais bien les points de discussions. Tout comme DéFI, Ecolo a toujours dit qu’il acceptait de dialoguer mais uniquement de gouvernance. C’est, pour le parti, un préalable.

Les points de discussions proposés par le cdH

Dans le communiqué, le cdH évoque une série de cinq points sur lesquels se pencher. C'est-à-dire:

  1. "Moraliser la vie politique (décumul, limitation des revenus, sanctions, conflits d’intérêt, etc.) et simplifier le paysage public avec une réduction drastique des institutions et des organismes publics ;
  2. Assurer les conditions de réussite du Pacte pour un enseignement d’excellence ;
  3. Libérer les initiatives économiques, associatives, culturelles et sociales, notamment pour créer de l’emploi ;
  4. Relever les opportunités du défi climatique et de la transition énergétique ;
  5. Renforcer le lien social et la responsabilité citoyenne."

L'annonce du cdH fait suite à l'appel lancé lundi midi par le parti de travailler pour construire de nouvelles majorités régionales et en FWB. Et ainsi, évincer le PS.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir