L'achat en vente libre d'une arme à feu en Belgique, c'est fini

Plus aucune arme à feu en vente libre en Belgique
Plus aucune arme à feu en vente libre en Belgique - © AFP/Karen BLEIER

Il n'est désormais plus possible d'acheter une arme à feu en vente libre en Belgique, a indiqué la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld) dans le journal dominical de la chaîne flamande Radio 1. La liste sur laquelle figuraient près de 680 armes à feu d'intérêt historique, folklorique ou décoratif et pour lesquelles un autorisation n'était pas nécessaire, a été supprimée.

"Nous étions le seul pays en Europe où l'on pouvait encore acheter des armes à feu et cela sans autorisation", explique la ministre. "Cette situation a tout de même été à la base de faits tragiques, comme à Liège il y a un an et demi. C'est pourquoi nous avons, comme nos pays voisins, supprimer la liste des armes à feu encore en vente libre."

La ministre a concédé que la réglementation ne valait pas pour les associations folkloriques afin qu'elles puissent continuer à assurer les défilés ou les reconstitutions historiques. Les armes utilisées pour de tels événements doivent néanmoins être signalées à la police.

En outre, toute personne qui détient une arme qui figure sur la liste en question, dispose d'un an pour en avertir la police. L'arrêté royal a été publié au moniteur belge le 24 mai dernier.

Le 13 décembre 2011, un homme âgé de 33 ans, Nordine Amrani, avait tué cinq personnes et blessé 123 autres sur la place Saint-Lambert, à Liège, avant de se donner la mort.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK