L'Absym dit aux médecins généralistes de refuser les visites en prison

L'Absym dit aux médecins généralistes de refuser les visites en prison
L'Absym dit aux médecins généralistes de refuser les visites en prison - © Tous droits réservés

L'Absym a écrit jeudi soir aux cercles de médecins généralistes pour leur suggérer de refuser toute sollicitation à aller prester en prison à la place des médecins des prisons qui sont en grève. Le syndicat rappelle que les prisons seront contraintes d'appeler le 112 en cas d'urgence.

"Une visite à une personne en prison prend un temps anormalement long du fait des mesures de sécurité que celle-ci prend. Il serait anormal que votre disponibilité vis-à-vis de la population en soit affectée. Les médecins généralistes n'ont aucune responsabilité de continuité des soins dans les prisons. Nous vous engageons donc à refuser cette sollicitation d'autant que cela réduirait à rien l'action de nos confrères" écrit le docteur Roland Lemye, président de l'Absym.

Les médecins des prisons sont en grève pour protester contre les mesures d'économies de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom et les restrictions qui leur sont imposées dans les prescriptions.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK