Kristof Calvo: "Le gouvernement fédéral doit faire des pas vers plus de justice sociale"

Le député fédéral Kristof Calvo est l’invité du grand Oral RTBF-Le Soir sur La Première.

Chef de groupe Ecolo-Groen à la Chambre, Kristof Calvo commente l’actualité politique de ces derniers jours : les tensions entre les partenaires de la majorité fédérale, l’absence de déclaration de politique générale du gouvernement et les différentes pistes budgétaires examinées par les quatre partis de la majorité fédérale.

On n’a pas besoin d’une majorité divisée après Caterpillar et ING, mais d’un pouvoir politique, d’ambition et de cohésion

"Est-ce que ceci se serait passé avec un premier ministre comme Guy Verhofstadt ou Jean-Luc Dehaene ? Moi j’ai des doutes. On n’a pas besoin d’une majorité divisée après Caterpillar et ING, mais d’un pouvoir politique, d’ambition et de cohésion", déclare-t-il notamment.

Il réagit aussi au "non" wallon à l’adoption du CETA, le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada. "Ce n’est pas idéal mais le refus wallon au CETA est le suivi logique du comportement du gouvernement fédéral qui n’a pas tenu compte des exigences et des craintes".

L’interview de Kristof Calvo a été réalisée par Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef au journal Le Soir, Johanne Montay, rédactrice en chef du service politique à la RTBF, et Jacques Crémers, chef de rédaction de La Première/RTBF.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK