Kristof Calvo: "Il faut donner sa chance à un gouvernement progressif" mêlant libéraux, socialistes, verts et chrétiens-démocrates

Le chef de groupe écologiste à la Chambre prône la mise en place d'une coalition "Vivaldi".
Le chef de groupe écologiste à la Chambre prône la mise en place d'une coalition "Vivaldi". - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

"Il serait irresponsable d'aller aux élections sans donner une chance à une coalition progressiste", a déclaré Kristof Calvo dans une interview accordée à De Tijd samedi. Le chef de groupe écologiste à la Chambre tente une offensive de charme auprès du CD&V. "Nous partageons pas mal de leurs revendications."

Maintenant que Koen Geens (CD&V) a démissionné de son poste d'informateur après que le président du PS Paul Magnette a clairement indiqué qu'il ne voulait pas d'un gouvernement avec la N-VA, il reste, selon Kristof Calvo, une solution: la coalition "progressiste" mêlant les libéraux, les socialistes, les verts et les chrétiens-démocrates. "Il serait irresponsable d'aller aux élections sans donner une chance à cette constellation."

La figure de proue des écologistes flamands veut construire une alliance progressiste, dite coalition Vivaldi, autour du Green Deal, cet ambitieux plan de la Commission européenne qui instaure le climat comme priorité et que notre pays doit mettre en oeuvre. "Au Parlement européen, les chrétiens-démocrates, les sociaux-démocrates, les libéraux et les verts ont montré qu'ensemble on pouvait accomplir de nombreuses choses. La formule devrait marcher chez nous aussi", a-t-il ponctué.


►►► Lire aussi : "Miroir", "Diables rouges", "Vivaldi"...: que veulent dire ces noms de potentielles coalitions au fédéral?


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK