Kris Peeters présente sa démission comme ministre fédéral

Kris Peeters présente sa démission
Kris Peeters présente sa démission - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le vice-Premier ministre CD&V a remis sa démission au Premier ministre du gouvernement en affaires courantes. Cette démission était attendue dès lors que Kris Peeters a été élu au Parlement européen.

Sur Twitter, Charles Michel l’a remercié et souhaité bonne route au ministre démissionnaire. "Tu as été un compagnon de route et un excellent collègue", ajoute le Premier ministre.

Le CD&V ne s’est pas encore prononcé sur la personnalité qui remplacera Kris Peeters en qualité de ministre fédéral de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs.

La démission de Kris Peeters confirme donc le départ d’un poids lourd du CD&V de la scène politique belge pour mieux se consacrer à sa nouvelle tâche de député européen.

Après dix ans à la tête de l’Unizo (classes moyennes flamandes), il est entré en politique en 2004, nommé ministre flamand. Kris Peeters a alors connu une ascension politique rapide, puisqu’il devient Ministre Président flamand en 2007, lorsqu’Yves Leterme quitte le gouvernement flamand pour rejoindre l’échelon Fédéral.

Après deux mandats de Ministre Président flamand, Kris Peeters fait le choix d’une carrière fédérale en 2014. En tant que vice-Premier ministre pour la CD&V, Kris Peeters se retrouve dans une position conflictuelle avec la N-VA. Ces tensions se traduiront par une rivalité importante entre Kris Peeters et Bart De Wever, le président de la N-VA. Elles atteignent leur apogée quand Kris Peeters déménage à Anvers pour se présenter comme challenger de Bart De Wever aux élections communales. Les mauvais scores obtenus par le CD&V à Anvers en 2018 auront cependant raison des ambitions de Kris Peeters.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK