Koen Geens entend poursuivre le dialogue avec l'ordre judiciaire

Koen Geens entend poursuivre le dialogue avec l'ordre judiciaire
Koen Geens entend poursuivre le dialogue avec l'ordre judiciaire - © JASPER JACOBS - BELGA

Le ministre de la Justice, Koen Geens, entend poursuivre le dialogue "intense et productif" qu'il mène avec l'ordre judiciaire. Il rencontrera la semaine prochaine le Collège des cours et tribunaux afin de fixer avec ses membres des priorités et de hiérarchiser les besoins en termes de personnel.

Le Collège des cours et tribunaux a tenu mardi une conférence de presse où il a lancé un cri d'alarme à l'adresse du gouvernement devant la diminution des moyens de la justice.

Le ministre a contredit les chiffres avancés par le Collège: le budget de la Justice passe d'1,856 milliard d'euros en 2014 à 1,704 milliard sur une base comparable, et non de 2 milliards à 1,6 milliard. Certaines matières ont été transférées aux Communautés dans le cadre de la réforme de l'Etat -en particulier les Maisons de justice et la délinquance juvénile- alors que les cultes font toujours partie du budget.

Le ministre dit avoir pris bonne note des propositions du Collège. "Ces suggestions s'inscrivent dans les discussions en cours en vue de réduire substantiellement la charge de travail de l'ordre judiciaire, et de revenir aux tâches essentielles pour l'exercice de la justice", a-t-il dit. Outre le remplissage à 100% du cadre légal, le Collège préconise la suppression de la cour d'assises, la suppression ou la diminution des plis judiciaires, la réduction du nombre de bâtiments couplée à un meilleur équipement, le transfert de la gestion de l'organisation des élections au SPF Intérieur, une législation de meilleure qualité, la poursuite de l'informatisation, l'homologation des jugements de divorce confiée aux notaires, etc.


Belga