Koen Geens: "Après deux nuits d'insomnie, j'ai décidé de ne pas démissionner"

Le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) qui s'expliquait ce jeudi après-midi à la Chambre sur la fusillade qui a fait 3 morts et 4 blessés mardi à Liège a déclaré qu'"après deux nuits d'insomnie, j'ai décidé de ne pas démissionner"

La tâche accomplie et celle qui reste à accomplir l'ont convaincu de poursuivre sa mission. "La justice fait mieux qu'avant", a-t-il affirmé. "Persévérer pour mieux faire, c'est ma vraie volonté, ensemble, avec le gouvernement".

Le ministre de la Justice s'est également expliqué sur le congé pénitentiaire attribué à Benjamin Herman. Selon lui, "il est simple de dire que ceux qui ont pris cette décision est une mauvaise décision". "C'est facile de le dire après coup"

"Deux services compétents sont arrivés à la même décision", a-t-il déclaré avant d'ajouter que "le processus n'est pas simple" et que "la décision n'est pas prise à la légère"

Des explications qui n'ont pas convaincu tout le monde, même dans la majorité. La députée Carina Van Cauter (Open VLD) a exprimé clairement son insatisfaction à l'égard de la réponse fournie.

De son côté, le Premier ministre a reconnu que les personnes qui avaient pris la décision d'accorder un congé pénitentiaire à Benjamin Herman n'avaient pas connaissance de sa radicalisation

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK