Kiné: les patients atteints de fibromyalgie obtiennent gain de cause au Conseil d'Etat

Le Conseil d'Etat a annulé l'arrêté royal de 2017 qui limitait le remboursement des séances de kiné pour les patients atteints de fibromyalgie. L'ancien régime, de 60 séances de kiné remboursées par an, s'applique désormais avec un effet rétroactif. La fibromyalgie est un syndrome qui se traduit par des douleurs musculaires et articulaires diffuses, une fatigue ou encore des troubles du sommeil. 

Avant 2017, les personnes souffrant de cette pathologie se voyaient rembourser 60 séances par an. Mais un arrêté royal a modifié la règle, réduisant le remboursement à 18 séances, "ce traitement n'étant possible qu’une fois dans l’historique du patient", peut-on lire sur le site de l'INAMI.

"C'était un non-sens", réagit le Dr Etienne Masquelier, spécialiste de la douleur aux Cliniques UCL de Mont-Godinne. "En France, on rembourse même plusieurs séances par semaine. Et quand on voit les recommandations internationales, qu'elles soient européennes, canadiennes ou américaines, ces recommandations prônent comme Evidence-Based Medecine le traitement supervisé par le kinésithérapeute comme traitement de base pour ces patients". Ces études scientifiques, l'asbl de patients fibromyalgiques FOCUS Fibromyalgie ainsi que l'Union des kinésithérapeutes de Belgique les ont déposées au Conseil d'Etat, qui les a confrontées avec les preuves scientifiques déposées par l'Etat belge. 

Le Conseil d'Etat a estimé que ce changement de 2017 qui exclut les fibromyalgiques du remboursement de 60 séances de kinésithérapie par an n'est pas justifié, et que cette mesure porte trop atteinte au droit du patient. 

"Concernant la décision du Conseil d'Etat, nous analysons actuellement les étapes juridiques possibles avec notre administration", a réagi le cabinet De Block, soulignant que "l'objectif de l'arrêté -basé sur des preuves scientifiques- est de répondre plus précisément aux besoins spécifiques de ces patients".

En attendant, dès que lé décision du Conseil d'état aura été publiée au Moniteur, les malades pourront être remboursés pour les séances de kiné effectuées pendant ces deux dernières années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK