Karine Moykens: "Le retour des pays hors-Schengen contribue à la montée du coronavirus en Belgique"

Ce mercredi 22 juillet, le nombre de nouvelles contaminations continue d’augmenter en Belgique. L’institut Sciensano a annoncé une hausse de 89% des cas de coronavirus enregistrés entre le 12 et le 18 juillet par rapport à la période précédente. Selon Karine Moykens, la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing, cette hausse est en partie due au retour en Belgique de personnes qui s'étaient rendues dans des pays en dehors de la zone Schengen.

Il n'y a pas que les rassemblements dans des espaces fermés et la pratique de sport dans espaces non-reconnus qui font augmenter le nombre de cas dans notre pays. Karine Moykens pointe par exemple les retours de voyages en dehors de l'Europe: "Certains ne sont pas au courant et d'autres ne veulent pas se placer en quarantaine à leur retour de pays situés hors de la zone SchengenCela contribue en partie à la montée de coronavirus en Belgique."

Pourtant, le Ministère des Affaires étrangères rappelle sur son site qu'il est obligatoire de se placer en quarantaine et de subir un dépistage au retour de "tous les pays en dehors de l'UE et la zone Schengen".

Toute personne qui ne respecterait pas ces règles encourent des sanctions de minimum 250 euros.

Un formulaire pour les retours de vacances de l'étranger, décidé par le CNS (JT du 23 juillet)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK