Jürgen Conings : l'OCAM n'abaisse pas le niveau général de la menace

Après la découverte ce dimanche du corps de Jürgen Conings, le militaire fugitif, l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (OCAM) n'a pas abaissé le niveau général de la menace en Belgique. Le niveau actuel reste donc toujours à deux.


►►► À lire aussi : Jürgen Conings retrouvé mort : retour sur un mois de recherches et de questionnements


"L'OCAM suit la situation de près", a confirmé un porte-parole de l'OCAM auprès de l'agence Belga. "Sur base des nouveaux éléments disponibles dans l'enquête, il n'y a plus de menace imminente. Le niveau général de la menace en Belgique reste donc toujours au niveau deux, c'est-à-dire le niveau moyen".


►►► À lire aussi : Décès de Jürgen Conings : "Il est important de communiquer vite et clairement sur ce dossier", estime le procureur fédéral, Frédéric Van Leeuw


Le militaire fugitif avait émis des menaces, notamment envers le virologue Marc Van Ranst, qui avait dû être placé en lieu sûr. Interrogé au sujet du niveau de sécurité concernant ce dernier, l'OCAM n'a pas souhaité entrer dans les détails du dossier. "Les évaluations ponctuelles de la menace dans ce dossier ne sont plus d'application", a-t-elle déclaré. "Les mesures ciblées seront adaptées par le centre de crise".

Extrait de notre 13h de ce lundi :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK