Journalistes de la RTBF arrêtés à Steenokkerzeel: "La Belgique est un État de droit", réagit Charles Michel

Charles Michel a réagi à l'arrestation administrative d'une équipe de la RTBF à Steenokkerzeel. "La clarté sera faite", assure le Premier ministre.

"La Belgique est un État de droit. La liberté de la presse est garantie. Le travail de maintien de l’ordre par la police doit être respecté. La clarté sera faite", a déclaré Charles Michel sur Twitter.

Ce mercredi, la police a procédé à l'interpellation de militants du collectif #NotInMyName qui menaient une action au centre fermé 127 bis pour demandeurs d'asile de Steenokkerzeel. Deux journalistes de la RTBF et trois de leurs techniciens qui couvraient l'événement ont également été interpellés Himad Messoudi, Julien Vlassenbroek, Guy Talin, Marc Florent et Jérémy Boisseau. Ils ont finalement été libérés.

L'arrestation de l'équipe de la RTBF filmée par des membres du collectif

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK