Jour J-2 pour rentrer votre déclaration d'impôt électronique

Au service Tax-on-web du SPF Finances, on s'attend à un pic de déclarations en ligne le dernier jour, pic qui pourrait atteindre 70 000 déclarations, donc mieux vaut ne pas attendre le tout dernier moment.

"Tax-on-web futé" classait la fin de la semaine dernière en orange, ces lundi et mardi en rouge et mercredi carrément en noir.

Pour se connecter sur Tax-on-web, il est nécessaire de disposer d'une carte d'identité électronique, de son code PIN et du lecteur de carte ad hoc ou de "token", un système de codes personnels à demander à l'avance.

Contrairement à l'année passée, le nombre d'utilisateurs de Tax-on-web a légèrement diminué cette année : 2,25 millions, contre 2,4 millions l'an dernier au même moment soit environ 150 000 déclarations via Tax-on-web en moins, ce qui s'explique principalement par le succès croissant de la proposition de la déclaration simplifiée envoyée par le SPF Finances aux contribuables qui ont une situation fiscale très stable. Il y en a eu 500 000 en plus envoyées cette année.

A noter qu'il est possible de corriger ces déclarations pré-remplies sur Tax-on-web.

Tax-on-web n'est pas disponible dans trois cas : pour une déclaration concernant une personne décédée en 2014, pour les veufs ou veuves depuis 2014, ou pour les personnes séparées de fait depuis moins d’un an au 1er janvier 2014 qui doivent introduire chacun une déclaration séparée.

Si le délai est plus long accordé pour introduire sa déclaration sur Tax-on-Web, ce n'est pas le seul avantage : ces déclarations en ligne sont aussi traitées plus vite, de même qu'un éventuel remboursement.

En cas de retard vous vous exposez à une amende qui varie entre 50 et 1250 euros ou dans certains cas à une augmentation d’impôt allant de 10 à 200%.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK