John Crombez (sp.a) : "Le gouvernement ne fait pas de la gestion, mais de la propagande"

Pour le prochain scrutin communal à Anvers, la médiatique ancienne commissaire de police Jinnih Beels se présente comme candidate indépendante sur la liste des socialistes flamands. Mais Groen et le sp.a proposeront des listes séparées, puisque la liste "Samen" a éclaté. "Cette collaboration entre ces deux partis et des indépendants était une bonne chose" regrette le président du sp.a John Crombez, interrogé dans Matin Première. "Mais avec la situation actuelle et l'atmosphère à Anvers, je ne suis pas certain que ce sera aussi facile que Bart De Wever le pense".

En ce qui concerne les "affaires", John Crombez met en garde les médias: "Quand il y a quelque chose qui n'est pas correct en politique, il faut être très dur, mais il faut l'être envers tous les partis, pas seulement envers les socialistes. Chaque semaine il y a des insinuations sur des personnes. Il faut se baser sur les faits, pas sur des remarques".

Dimanche, à Bredene, le sp.a a présenté un projet qu'il appelle le "nouveau socialisme". Cela part d'un constat: "80% de la richesse va à 1% de la population. On veut vraiment valoriser l'emploi et protéger le travail. Quand il y a du travail presté, cela doit compter. Il faut revoir la notion de redistribution, il faut poser des choix en faveur des pensions et des salaires". "Le Premier ministre dit que notre économie va bien, mais en 2018 le produit de cette économie va aux actionnaires, aux banquiers, aux diamantaires, pas aux salaires".

"Je ne veux pas être nuancé sur les droits de l'Homme"

L'idée proposée par le Parti socialiste de la semaine des quatre jours avec maintien du salaire "est intéressante" juge le président du sp.a. "Mais je pense que ce n'est pas une bonne chose d'imposer cela partout. Il faut laisser le choix aux gens".

Selon John Crombez, "ce que fait le gouvernement, c'est de la propagande. Ce n'est pas de la politique ni de la gestion, c'est de la communication". 

"En termes politiques le Premier ministre Charles Michel ne peut pas être le fils de Louis Michel. Par rapport aux droits de l'Homme ce qu'il fait et ce qu'il accepte tout le temps, pour moi est incompréhensible. Il dit qu'on peut pas 'être nuancé' sur les droits de l'Homme. Je ne veux pas être nuancé sur les droits de l'Homme" dit encore John Crombez.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK