Johan Vande Lanotte: "Electrabel trompe ses clients"

Sophie Dutordoir avait auparavant estimé, dans plusieurs journaux, que Johan Vande Lanotte était le chef d'orchestre des attaques lancées contre Electrabel. Il lui aurait également confié ne rien avoir contre le groupe mais vouloir séduire les électeurs. Le vice-Premier ministre a de son côté démenti toute visée électoraliste tout en assurant ne pas avoir de problème avec Electrabel. "Mais l'entreprise doit bien m'expliquer pourquoi elle est 400 ou 450 euros plus chère que la concurrence et pourquoi ses anciens clients payent davantage que les nouveaux. Ou la bonne réponse est-elle qu'Electrabel trompe ses clients", a déclaré Johan Vande Lanotte.


Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK