Joëlle Milquet souhaite mieux surveiller la publicité faite par les écoles

Joëlle Milquet souhaite mieux surveiller la publicité faite par les écoles
Joëlle Milquet souhaite mieux surveiller la publicité faite par les écoles - © DIRK WAEM - BELGA

La ministre francophone de l'Education, Joëlle Milquet, a, par la voix de son collègue Rachid Madrane, confirmé vendredi qu'elle surveillerait de près la question de la publicité réalisée par les écoles dans le but d'attirer des élèves, en réaction à une étude de la CSC publiée en juillet dernier.

L'été dernier, la CSC avait publié une étude estimant l'argent dépensé en publicités diverses par les écoles francophones à un montant total de 10 millions d'euros. Selon le syndicat chrétien, de très nombreuses écoles ont recours à des pratiques publicitaires pour attirer des élèves. Celles-ci peuvent prendre la forme de dépliants, de journées portes ouvertes ou même de publicité dans la presse.

Interrogée à ce sujet vendredi en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles par la députée Latifa Gahouchi (PS), Mme Milquet, malade et représenté par son collègue Rachid Madrane (PS), a dit prendre l'affaire en main. Même si elle a nuancé l'étude du syndicat, qui selon elle, ne portait que sur des témoignages de ses affiliés, la ministre a rappelé l'absence de réglementation stricte en la matière.

Actuellement, la seule règle qui s'impose est celle du respect entre les établissements, comme le précise l'article 41 du Pacte scolaire. Mme Milquet (cdH) compte dès lors évaluer cette réglementation.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK