Joe Biden en Belgique, une visite sous haute sécurité

En marge de la visite du Président américain Joe Biden en Belgique, la mobilité de la capitale est fortement perturbée. Lundi le président américain et sa délégation se rendaient sous escorte au siège de l’OTAN pour assister à un sommet. Tout le long de ce parcours, des rues ont été et seront temporairement bloquées, et l’accès à certains bâtiments est ultra-sécurisé. Ilse Van De keere, Commissaire de police et porte-parole de la zone Bruxelles-Ixelles, a détaillé à nos journalistes une partie du dispositif de sécurité, une partie seulement car certains éléments doivent rester secrets pour des mesures évidentes de sécurité.

"Des coupures de circulation temporaires sont prévues dans le cadre du déplacement du cortège. Il n’y a pas de véhicules autorisés sur le trajet emprunté par l’escorte du Président. La police et différents autres services assurent cette escorte", précise la porte-parole.

3 images
© Tous droits réservés

"La vie normale doit garder sa place"

"On a l’habitude des sommets européens, mais il est clair que pour un sommet de l’Otan, les mesures sont encore plus impressionnantes et plus importantes. Il faut encadrer toute l’activité, pas seulement les déplacements des délégations mais aussi veiller à la sécurité autour des réunions. Il faut aussi que la vie normale puisse garder sa place, c’est pourquoi on essaie de faire des coupures les plus courtes possibles", explique Ilse Van De Keere.

"On se rend compte que la mobilité est fortement impactée, c’est pourquoi toutes les coupures sont annoncées en temps réel sur le compte twitter de la police bruxelloise".

3 images
© Tous droits réservés

Un dispositif policier très important

Un nombre important de policiers se retrouve sur le terrain pour cette opération, les chiffres précis ne sont pas divulgués, ajoute la porte-parole mais "Tout se passe sous le commandement du chef de corps de la police avec l’aide de la police fédérale et de la police locale, des policiers qui viennent de toute la Belgique. "

Juste le temps nécessaire

Enfin, le large périmètre de sécurité mis en place autour des bâtiments de l’Otan, le sera uniquement durant le temps strictement nécessaire, "Seuls les périmètres installés autour de The Hôtel, (là où résident les quelque 1000 personnes qui constituent la suite du Président américain) ndlr, et celui de l’ambassade des Etats-Unis, (où loge le président Biden) ndlr, resteront sécurisés pendant toute la durée du séjour du président, conclut Ilse Van De Keere.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK