Jean-Marc Nollet: "L'option sortie du nucléaire est celle qui apporte le plus de sécurité financière"

"L’option sortie du nucléaire est celle qui apporte le plus de sécurité et celle qui apporte le plus de stabilité et même d’un point de vue financier, sur la durée des investissements, c’est-à-dire 30 ou 40 ans, c’est celle qui coûtera le moins cher", avance Jean-Marc Nollet.
"L’option sortie du nucléaire est celle qui apporte le plus de sécurité et celle qui apporte le plus de stabilité et même d’un point de vue financier, sur la durée des investissements, c’est-à-dire 30 ou 40 ans, c’est celle qui coûtera le moins cher", avance Jean-Marc Nollet. - © THIERRY ROGE - BELGA

Jean-Marc Nollet veut sortir du nucléaire coûte que coûte en 2025. Le chef de groupe écolo à la chambre a étudié les chiffres du rapport commandé par la ministre de l’Énergie Marie-Christine Marghem sur ce que coûtera cette sortie du nucléaire à la Belgique.

Il était ressorti de ce rapport que chaque ménage devra payer 15 euros de plus par an. Pour Jean Marc Nollet, la Belgique doit en finir avec le nucléaire en 2025, même si la fourchette de coûts est plutôt large.

"L’option sortie du nucléaire est celle qui apporte le plus de sécurité et celle qui apporte le plus de stabilité et même d’un point de vue financier, sur la durée des investissements, c’est-à-dire 30 ou 40 ans, c’est celle qui coûtera le moins cher, avance Jean-Marc Nollet. Alors c’est vrai qu’à court terme, l’étude dit qu’il y a un écart en 2030 qui peut être entre 15 millions et 900 millions. Tout ça variera en fonction du prix du gaz, en fonction de l’évolution des paramètres dans les pays voisins. Par contre, ce qui est clair, c’est qu’à terme, sur la durée de vie des installations, c’est moins cher parce que l’étude Albrecht dit clairement que la prolongation du nucléaire ne ferait que reporter le problème. Les investissements sont de toute façon nécessaires, et il est moins cher de les faire tout de suite et très rapidement. C’est ça que dit l’étude". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK