Jean-Luc Crucke (MR) croit encore qu'une fusion entre Ores et Resa est possible

Jean-Luc Crucke (MR) croit encore qu'une fusion entre Ores et Resa est possible
Jean-Luc Crucke (MR) croit encore qu'une fusion entre Ores et Resa est possible - © ERIC LALMAND (Belga) - COLETTE JASPERS (RTBF)

On le sait depuis mardi, le projet de fusion entre Ores et Resa est abandonné. Les deux grands distributeurs d'énergie wallons se parlaient, mais visiblement leur union devra être reportée. 

Cette fusion était portée par le ministre wallon de l'Énergie, Jean-Luc Crucke (MR), mais en région liégeoise, l'opposition était forte. Dans ce projet avorté, les considérations politiques ont donc certainement au moins autant pesé que les questions techniques.

Mais le dialogue n'est pas rompu puisque Ores et Resa semblent prêtes à travailler ensemble sur des projets comme une plateforme informatique commune. Ce dont se réjouit le ministre Jean-Luc Crucke : "J'ai toujours précisé que je savais que cela (cette fusion, ndlr) ne se ferait pas en quelques semaines ou en quelques mois. Le plus important aujourdh'ui est que tant chez Ores que chez Resa, on précise que les synergies seront mises en place. C'est à dire la possibilité de limiter les coûts dans un certain nombre de domaines. On va dans la bonne direction, on va dans le bon sens"

Concernant les réticences liégeoises face à ce projet fusion, le ministre libéral ajoute ceci : "Mais le temps gommera ces aspérités-là pour finir par comprendre que c'est vraiment dans la direction d'une fusion qu'il faut aller. Mais cela ne sert à rien de bousculer les choses. Moi je suis très heureux qu'aujourd'hui les deux grands distributeurs wallons ont retrouvé la voix du dialogue dans leurs actions qu'ils poseront dans l'intérêt même du consommateur".

Ecoutez la réaction de Jean-Luc Crucke au micro de la RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK