Jean-François Copé (UMP) dénonce les "amalgames scandaleux" de Guy Verhofstadt

Jean-François Copé
Jean-François Copé - © MAXPPP

Jean-François Copé s'est dit "indigné" par les propos "extrêmement choquants" de l'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt, qui a dénoncé dans la menace de Nicolas Sarkozy de sortir la France de l'espace Schengen un langage visant à flatter l'extrême droite.

"J'ai été absolument indigné par la petite manoeuvre politicienne organisée par quelques députés européens de gauche et d'extrême gauche qui ont insulté le président de la République au Parlement européen, avec à leur tête d'ailleurs Guy Verhofstadt", a déclaré mercredi le secrétaire général de l'UMP lors du point de presse hebdomadaire de son parti.

Guy Verhofstadt, qui est en réalité chef de file des députés libéraux européens, "a fait des amalgames absolument scandaleux en assimilant Nicolas Sarkozy à l'extrême droite", a dénoncé M. Copé.

Lors d'un débat au Parlement européen à Strasbourg, l'ex-Premier ministre belge avait lancé : "Qui est le candidat de l'extrême droite en France, Le Pen ou Sarkozy ?"

"Ces propos sont extrêmement choquants, ils sont indignes (...)", a ajouté Jean-François Copé.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK