Jean-Claude Marcourt en a "sa claque" de réagir aux "sottises" de la N-VA

Jean-Claude Marcourt (PS), ministre wallon de l'Économie, a répondu ce dimanche à de nombreuses questions d'actualité sur le plateau des Décodeurs.

Principal sujet de discussion: le commerce des armes avec l'Arabie saoudite. Le ministre est clair: "Il ne faut pas d'embargo". Ceci dit, Jean-Claude Marcourt rappelle que la Wallonie n'a pas "une vocation fatale à être actionnaire de la FN Herstal"... Est-ce une intention de vente? "Si demain j'ai un projet industriel qui montre que grâce à ce projet nous allons développer le site de Herstal, garantir l'emploi à Herstal, nous aurons un partenariat. Que quelqu'un vienne me voir avec un projet, et nous regarderons."

"La Wallonie doit avoir de l'autonomie pour assurer son destin"

Les déclarations de la N-VA au sujet du rail, ou encore de la fin annoncée de la Belgique? Le ministre wallon en a marre: "J'en ai un peu ma claque que chaque fois qu'un membre de la N-VA raconte la moindre sottise, il faut absolument réagir". Que la N-VA essaye par tous les moyens de mettre ses préoccupations communautaires à l'agenda, c'est son droit, ajoute-t-il. Quant à lui, il estime que "la Wallonie doit avoir de l'autonomie pour assurer son destin"...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK