Jean-Charles Luperto se dit atterré et "conteste s'être exhibé"

Ce lundi, Jean-Charles Luperto, qui se dit complètement atterré, a longuement rencontré ses avocats et leur a fait part de sa surprise par rapport aux plaintes déposées contre lui.

"Jean-Charles Luperto reconnaît avoir fréquenté une aire de repos qui est d'ailleurs un lieu de rencontre pour la communauté gay, mais il conteste tout à fait s'être livré à tout acte d'exhibitionnisme à l'égard de qui que ce soit, mineurs ou majeurs", a déclaré son avocat, Maître Pascal Rodeyns.

Il affirme aussi que "Mr Luperto a été étonné que la presse en sache plus que lui, et qu'elle ait été informée avant le déroulement des perquisitions, ce qui laisse supposer une violation du secret de l'instruction".

L'avocat confirme bien que Jean-Charles Luperto a reçu une convocation pour être entendu, jeudi, sur des faits de mœurs, une convocation claire mais selon lui "extrêmement brève". Difficile donc, pour lui et son client, d'en savoir plus à ce stade.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK