Jan Jambon sur la menace terroriste: "Le risque zéro n'existe plus"

Jan Jambon sur la menace terroriste: "Le risque zéro n'existe plus"
Jan Jambon sur la menace terroriste: "Le risque zéro n'existe plus" - © Tous droits réservés

Après l'attaque au camion-bélier perpétrée contre un marché de Noël en Allemagne, quelles sont les mesures prises en Belgique ? Jan Jambon, ministre de l'Intérieur, était l'invité du JT de 19h30.

Pour lui, "le risque zéro n'existe plus dans nos sociétés. Nous sommes en niveau 3 de la menace, spécialement pour les 'soft tragets', là où il y a beaucoup de gens. On est préparés à ça. J'ai demandé à toutes les polices locales, il y a quelques semaines déjà, de faire une analyse pour tous les événements d'hiver, et sur base de cette analyse, on prend les mesures nécessaires". 

 

Les actes semblent de plus en plus perpétré par des individus seuls, même s'ils font partie d'une nébuleuse. Quelles mesures spécifiques sont prises par rapport à cette nouvelle donne ? "On a vu ce changement de modus operandi dans l'été. C'est plutôt l'EI qui inspire, plus qu'il ne commande. C'est plus difficile de se défendre contre ça. Mais il n'y a pas vraiment de 'loups solitaires', ils communiquent, avec des amis etc. Et là on peut intervenir. Et puis, nous avons aussi des informateurs dans le public".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK