Jan Jambon (N-VA) confirme de prochaines arrestations de migrants

Jan Jambon, ministre de l’Interieur, confirmait, ce vendredi, en marge du conseil des ministres, qu'il y aura bien des arrestations de migrants, mais sans préciser à quel moment ils auraient lieu... Quand à l’opposition de Bernard Clerfayt, bourgmestre de Schaerbeek, à toute arrestation sur le territoire de la commune, le ministre dit ne pas s'en préoccuper, les arrestations effectuées dans la Gare du Nord relevant, selon lui, de la compétence de la police des chemins de fer. 

Des arrestations, mais quand?

Jan Jambon qui confirme ce qu’il avait déjà déclaré en commission deux jours auparavant: selon lui, l’absence d’arrestation entraîne l’augmentation du nombre de nouveaux  migrants en Belgique. Ce qu'il nomme un "appel d'air". Au micro de la RTBF, il a déclaré avoir apporté la preuve de cet appel d'air durant la commission parlementaire. Des preuves contestées par les associations de terrain.

Sans l'accord des bourgmestres

Invité de Matin Première, Mehdi Kassou, porte-parole de la plateforme citoyenne pour l'accueil des réfugiés, s'inquiète de l'annonce de nouvelles opérations d'arrestation de migrants. Il dit craindre des opérations policières dans les prochains jours. Et surtout que ces arrestations aient lieu lors de la distribution de nourriture, "Le moment où ils (les migrants) sont les plus vulnérables. On risque de nous rendre coupable de l'exécution des rafles".

Le député-bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt (DéFI), avait, jeudi, déclaré qu'il ne donnerait pas son feu vert, requis selon lui, en cas d'actions policières aux abords du Parc Maximilien. Depuis, Jan Jambon évoque de possibles arrestations au sein de la gare du Nord où le bourgmestre ne serait pas compétent. Jan Jambon a confirmé, au terme du conseil des ministres que les arrestations se feront sur le territoire de Schaerbeek: "Il fait assez froid. Les migrants sont plutôt à l'intérieur de la garde du Nord. Ce n'est pas de la compétence de Monsieur Clerfayt. On va donc mener les actions. Mais je ne dirai pas quand".

Jan Jambon a également réagi au contrôle de police malmené par des personnes en situation irrégulière chez nous. Des faits qui seront sévèrement punis prévient-il.
 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK