Jan Jambon défend le bilan de la suédoise et justifie le départ de la N-VA

Jan Jambon défend le bilan de la suédoise et justifie le départ de la N-VA
Jan Jambon défend le bilan de la suédoise et justifie le départ de la N-VA - © Tous droits réservés

C'est une vidéo Youtube publiée ce matin par la N-VA. L'(ex-) ministre de l'Intérieur et vice-premier N-VA Jan Jambon y tient des propos en trois temps : 1. Saluer - 2. Justifier - 3. Appeler.

Jan Jambon commence d'abord par saluer la collaboration des quatre dernières années au sein du gouvernement fédéral. Il reconnaît que ce n'était pas un parcours facile, mais il estime que la suédoise a réalisé des réformes cruciales. Il cite notamment le taxhift, la création d'emplois, la réforme des pensions, celle de l'impôt des sociétés... "Nous avons fait", "We hebben" dit, "we hebben" dat... Voilà ce que répète Jan Jambon, qui se dit super fier de ces réalisations.  

Deux : justifier.

Dans un deuxième temps, Jan Jambon explique pourquoi la N-VA estime ne pas pouvoir faire partie d'un gouvernement qui soutient le pacte de l'ONU sur les migrations. "Cela touche à nos principes", estime-t-il. Même si le pacte n'est pas contraignant, il y voit le danger que des activistes ou des ONG l'utilisent pour forcer les choses juridiquement.  

Beaucoup de pays veulent une déclaration interprétative, ajoute-t-il. Mais "on ne veut pas être complice, on ne veut plus de nouveaux drames de la migration ; on veut une autre migration, avec des conditions strictes".

Trois : solliciter le soutien 

Enfin, Jan Jambon appelle les électeurs à ne pas sanctionner la N-VA en espérant avoir leur soutien : "avec ce gouvernement, on a mis en oeuvre les première étapes dans cette politique migratoire, on veut continuer et ne pas revenir au chaos. Je compte sur votre soutien.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK