J. Galant veut instaurer un permis pour les vélos électriques puissants

J. Galant veut instaurer un permis pour les vélos électriques les plus puissants
J. Galant veut instaurer un permis pour les vélos électriques les plus puissants - © Belga

La ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) envisage d'imposer un permis spécifique pour les vélos électriques dont la puissance est supérieure à 4 kilowatts et qui peuvent dépasser les 45km/h, affirme le quotidien La Libre Belgique, dans son édition de mercredi.

Selon le quotidien, cette mesure s'inscrit dans la volonté de Mme Galant de faire entrer en droit belge plusieurs règlements adoptés par l'Union européenne.

Postulat de la ministre: le niveau de puissance de l'assistance électrique et de vitesse correspondante induit la prise de précautions légales différentes. Le projet de loi qui devrait être adopté au printemps 2016, qui sera ouvert à discussion avec les Régions, devrait miser sur trois catégories de vélos électriques:

- ceux dont la puissance est inférieure à un kilowatt et dont l'assistance électrique se réduit pour cesser à partir de 25km/h qui restent assimilables à des vélos classiques -si ce n'est qu'ils seront interdits aux moins de 16 ans- 

- ceux dont la puissance se situe entre 1 et 4 kilowatts et qui seront assimilables à des cyclomoteurs de classe B, impliquant une immatriculation, une assurance, le port d'un casque et un permis théorique obligatoires;

- et ceux dont la vitesse excède 45km/h et qui seront assimilables à des motos, avec toute les contraintes légales qui y sont assorties.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK