J. Brotchi: "Supprimons le numerus clausus mais filtrons"

RTBF
RTBF - © RTBF

Il faut supprimer le numerus clausus mais il faut filtrer les étudiants en médecine par un test d'aptitude, estime le député MR et professeur Jacques Brotchi, mercredi dans le journal Le Soir. Il "craint le pire pour l'avenir de la médecine"

Des chiffres avaient pourtant révélé le contraire. "Ces chiffres de la commission de planification de l'offre médicale n'étaient pas les bons. J'ai demandé un cadastre de l'offre réelle, qui montre qu'un tiers des médecins identifiés comme actifs ne le sont pas vraiment et que la relève n'est pas assurée", a-t-il commenté.

Jacques Brotchi, qui dit avoir rallié tout le MR à ses opinions, plaide pour qu'un test d'entrée remplace le numerus clausus, cela afin d'éviter que le nombre d'étudiants ne double, ce qui serait impossible à assumer pour les maîtres de stage. En cas d'échec à ce test, le candidat étudiant en médecine serait orienté vers une année de préparation.

Le projet d'un tel test figure, selon le Soir, dans le rapport de la Table ronde de l'enseignement supérieur, qui sera présenté officiellement après les vacances de Pâques.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK