Isabelle Durant: la Belgique "doit accueillir plus de réfugiés"

Isabelle Duran (Ecolo) et Jacqueline Galant (MR): accueillir ou non d'avantage de réfugiés?
Isabelle Duran (Ecolo) et Jacqueline Galant (MR): accueillir ou non d'avantage de réfugiés? - © Tous droits réservés

La pire tragédie de l’immigration de ces dernières années a eu lieu cette semaine: 300 migrants africains venus chercher une vie meilleure en Europe sont morts noyés au large de l’île italienne de Lampedusa. Que doit faire l’Europe, qui n’a pas de véritable politique à l’échelon européen, face à cette vague d’immigration? Elle peut être perçue comme une menace (dans un contexte de chômage) ou une opportunité (dans une situation de dénatalité). Comment mettre en œuvre une politique d’immigration légale?

Les représentants des différents partis politiques invités au débat dominical de la RTBF ont réitéré leurs appels à une politique européenne d'asile et d'immigration, sans toutefois donner beaucoup de précisions sur la forme qu'elle pourrait prendre.

Jacqueline Galant, députée fédérale MR, plaide pour que l’Europe prenne ses responsabilités et pour une politique d’immigration globale solidaire et équilibrée, via Frontex ("encore un système pour les repousser" réagit Isabelle Durant). Selon elle, "l’Europe Chaque pays membre doit développer son aide au développement pour que les gens aient une vie meilleure chez eux: solidarité et responsabilité".

La Belgique, estime Isabelle Durant doit accueillir plus de réfugiés issus de pays en crise, notamment dans le cadre du régime européen de protection temporaire. Selon elle, si les choses en sont là aujourd’hui (1700 morts rien en Méditerranée rien qu’en 2012), c’est que les ministres qui nous représentent à l’Europe, dont Joëlle Milquet, renâclent sur tout ce qu’il faudrait faire pour changer de politique. "L’union est coupable de non-assistance à personnes en danger et de l’organisation d’un chaos général. On organise la traite à force de refuser les migrants. La seule solution pour les gens qui veulent fuir, ce sont les passeurs. De plus on criminalise les pêcheurs qui ont porté secours à ces migrants sous le prétexte qu’ils ont participé à la traite. Pour que ça change, cela dépend des États membres et pas de l’Europe en tant que telle".

Le pays ne doit pas opter seulement pour l'immigration choisie, mais organiser aussi une immigration légale et "circulaire", selon elle, soutenue par le PS Rachid Madrane. Face à une Méditerranée qui devient "un cimetière à ciel ouvert", "chacun doit prendre sa part", a-t-il dit. Le propos n'est par contre pas partagé par Jacqueline Galant. "Dire qu'on ne fait rien, je trouve ça fort", a répliqué cette dernière, d'après qui la Belgique accueille déjà beaucoup de réfugiés. Le centriste Carlo Di Antonio estime pour sa part que "nous pourrions être plus ouverts que nous le sommes aujourd'hui", mais "en accueillant plus ou moins le même nombre de personnes".


RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK