Investiture des nouveaux bourgmestres en Flandre: mais où sont les femmes?

Les bourgmestres flamands prennent officiellement leurs fonctions aujourd'hui, au premier janvier. Les conseils communaux issus des élections communales d'octobre s'installent également cette semaine en région flamande. En Wallonie et à Bruxelles, cela s'est déjà fait au mois de décembre. Et en Flandre, on constate une diminution du nombre de femmes qui prendront la tête de leur commune.

15% sont des femmes

D'après les chiffres de l'association des villes et des communes flamandes, seules 45 femmes ceindront l'écharpe mayorale. 45 sur 300 communes flamandes, soit 15% des bourgmestres. La proportion de femmes bourgmestres en Flandre atteignait encore 15,9% entre 2012 et 2018. Ce pourcentage est plus élevé qu'à Bruxelles. La région bruxelloise ne compte qu'une femme bourgmestre sur 19 communes. Mais il y a, en Flandre, proportionnellement moins de femmes bourgmestres qu'en Wallonie où 18 % des communes sont dirigées par une femme. Les listes flamandes doivent pourtant, comme en Wallonie et à Bruxelles, respecter une parité homme/femme. Mais contrairement à la Wallonie, la Flandre et Bruxelles n'ont pas de mode de désignation automatique des bourgmestres. Un mode de désignation différent qui explique en partie ces disparité régionales. Mais une réalité demeure: quelle que soit la région, la fonction de bourgmestre reste majoritairement occupée par des hommes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK