L'arrestation de Mohamed Abdeslam est en lien avec le vol de Molenbeek, confirme le parquet

Mohamed Abdeslam, grand frère de Salah Abdeslam a été placé sous mandat d'arrêt dans le cadre de l'enquête sur le vol, le 23 janvier, de 70.000 euros transportés par des fonctionnaires de la commune de Molenbeek-Saint-Jean, a indiqué samedi le parquet de Bruxelles.

"Jeudi 22 février, quatre personnes ont été interpellées et ont été déférées devant le juge d'instruction vendredi", précise la porte-parole du parquet de Bruxelles, Ine Van Wymersch. "Le juge d'instruction a placé deux d'entre elles sous mandat d'arrêt. Elles sont inculpées de vol avec violence en bande et avec une arme. L'une des personnes arrêtées est M.A. Les deux autres personnes ont été libérées."

Il nie les faits

Selon Maître Gallant, Mohamed Abdeslam conteste les faits qui lui sont reprochés. Mohamed Adbdeslam passe ce mercredi 28 février en chambre du conseil. Maître Nathalie Gallant n'aura accès au dossier que ce mardi. Et la bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, a précisé à la RTBF qu'elle n'était pas au courant de cette arrestation.

Les personnes interpellées comparaîtront mercredi devant la chambre du conseil.

Rappel des faits

Le 23 janvier, à 14h00, trois employés communaux en chemin vers la banque ont été attaqués par une personne munie d'un couteau. Bien que les paiements puissent s'opérer de manière électronique à la maison communale de Molenbeek-Saint-Jean, certaines personnes préfèrent toujours payer en liquide et cet argent est régulièrement apporté à la banque. L'agresseur s'est ensuite enfui avec son butin.

Le parquet de Bruxelles ne souhaite pas divulguer le montant exact qui a été dérobé mais des sources bien informées évoquent la somme de 70.000 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK