Intempéries : la remise en service du trafic ferroviaire sera progressive et durera jusqu’au 30 août

Infrabel et la SNCB ont mis en place un plan de remise en service du trafic ferroviaire, ligne par ligne, après les fortes intempéries qui ont touché la Belgique et particulièrement la Wallonie, signalent les deux entreprises ferroviaires vendredi soir. Le trafic reprendra ainsi progressivement sur les lignes touchées entre le 19 juillet et le 30 août prochains. Les trains rouleront à vitesse limitée à certains endroits. Là où le trafic ferroviaire ne peut pas encore reprendre, des bus de remplacement seront mis en circulation, dans la mesure du possible.

Depuis jeudi matin, les trains ont été supprimés sur plusieurs lignes en Wallonie afin de garantir la sécurité des voyageurs et des cheminots. Après une inspection complète du réseau effectué ces deux derniers jour et nuit en vue d’évaluer les dégâts, Infrabel et la SNCB mettent désormais en place un plan de relance progressif du trafic ferroviaire. En outre, sur chaque ligne, une fois les travaux effectués, des trains de reconnaissance, sans voyageurs à bord, rouleront avant la remise en service afin de s’assurer de la sécurité de l’infrastructure.

Remise en service progressive

Ce plan de reprise du trafic prévoit une remise en service progressive des lignes entre le 19 juillet et le 30 août prochains, selon les régions. Les trains rouleront à vitesse limitée à certains endroits.

La seule ligne à grande vitesse qui n’était plus praticable, entre Liège et la frontière allemande, a été remise en service en début d’après-midi, signalent encore les deux entreprises ferroviaires.

Des bus de remplacement en circulation

Le plan de transport alternatif qui sera proposé pour les prochaines semaines tiendra compte de la disponibilité de l’infrastructure. Là où le trafic ferroviaire ne peut pas encore reprendre, des bus de remplacement seront mis en circulation, dans la mesure du possible.

La SNCB invite les voyageurs à se rendre sur son site internet, qui sera mis à jour régulièrement.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK