Inondations : la SWDE signale que deux-tiers des raccordements touchés sont à nouveau alimentés en eau potable

Deux-tiers des raccordements (environ 2000) qui étaient directement touchés par les inondations de ces derniers jours sont à nouveau alimentés en eau, indique samedi midi la Société wallonne des eaux (SWDE).


►►► À lire aussi : Inondations en Belgique : l'eau impropre à la consommation dans une quinzaine de communes des provinces de Namur et Liège


Les communes où l'eau reste non-potable samedi à la mi-journée sont: Hélécine, Hannut, Lincent, Braives (sauf Fumal, quartier de Pitet et Tourinne), Geer (rue Bajot, rue de Lens-Saint-Remy et Boehle) et le hameau de Crenwick à Berloz. 

L'eau est par contre redéclarée potable sur Ensival.

En province de Namur, l'eau n'est pas potable dans le centre de Dinant (excepté à l'hôpital), à Beauraing, à Rivière (Profondeville), Houyet, Rochefort, dans le haut de Dave, aux Isnes, à Beuzet, Bossières, Longzée, Mazy, Jemeppe et Ham-sur-Sambre, à Floreffe (sauf dans le zoning) et à Sambreville (sauf Moignelée, Keumiée et Arsimont). 

Dans le Hainaut, seuls les habitants de Viesville (Pont-à-Celles) sont privés d'eau potable. 

La situation n'y sera pas rétablie avant le début de la semaine prochaine. 

Dans ces zones, l'eau du robinet ne peut pas être utilisée à des fins alimentaires même bouillie, rappelle la SWDE.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK