Inondations : la gestion de la crise passe au niveau fédéral

Extrait de notre édition spéciale de 19h30:

La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V) vient de l’annoncer à la Chambre : "Pour assurer la coordination et rendre permanent le soutien et l’aide, je viens de déclarer la phase nationale qui permet que la coordination puisse s’organiser le mieux possible"

Le Premier ministre Alexander De Croo s’est exprimé : "Au nom de tous, je veux exprimer notre témoignage de soutien et nos pensées qui vont vers toutes les personnes qui souffrent de cette catastrophe. Il est clair que par rapport à cette force de la nature, brute, nous nous sentons très petits. Et très fragiles. Nous avons vu des images apocalyptiques. Il y a beaucoup de souffrance humaine, des gens dans des situations très difficiles. Le travail de toute une vie ravagé en quelques minutes."

Alexander De Croo exprime aussi sa gratitude pour les services d’urgences, les pompiers, la protection civile, et "toutes les personnes actives sur le terrain."

Constant que la situation actuelle n'a jamais été vue depuis plusieurs décennies, et sans vouloir "anticiper l’analyse scientifique", le Premier ministre rappelle que "le GIEC a déjà dit qu'on allait être confronté à des phénomènes extrêmes".

On fera le bilan plus tard, selon Alexander de Croo, car pour le moment, "le focus, c’est de sauver des gens".

Le suivi de nos informations sur les inondations est à suivre ici.

Inondation en Belgique: déclaration du Premier ministre, Alexander De Croo, à la Chambre ce 15 juillet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK