Information judiciaire sur Ores: le conseiller communal sera reçu par le ministre

Christophe Lacroix, ministre wallon de l'Énergie
Christophe Lacroix, ministre wallon de l'Énergie - © SOPHIE KIP - BELGA

Le conseiller communal de Genappe Jean-François Mitsch (PS) sera reçu au cabinet du ministre wallon de l'Énergie Christophe Lacroix pour être entendu sur ses accusations visant l'opérateur des réseaux gaz et électricité ORES, a indiqué mercredi le ministre.

Le parquet du Brabant wallon a ouvert une information judiciaire concernant ORES, après que Jean-François Mitsch eut dénoncé les rémunérations des comités de secteur, et demandé dans la presse pourquoi les 200 communes wallonnes propriétaires d'ORES ont racheté à Electrabel 25% du réseau d'électricité pour plus de 400 millions d'euros, alors qu'une étude indépendante fixait cette valeur à 300 millions.

"Il n'y a rien, à ce stade et à ma connaissance, de délictueux ou d'infractionnel, les investigations se poursuivent", a toutefois précisé dès mardi le procureur du Roi.

Quoi qu'il en soit, le ministre des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne a enjoint à son administration d'interroger ORES et attend un rapport dans les prochains jours, a-t-il indiqué en séance plénière du parlement wallon, interrogé par Christophe Collignon (PS) et Pierre-Yves Jeholet (MR).

De son côté, le ministre Lacroix a indiqué que Jean-François Mitsch serait reçu par son cabinet. Il précise que le ministre de l'Énergie ne doit pas être consulté sur le rachat des parts d'Electrabel. Pierre-Yves Jeholet (MR), dressant un parallèle avec le dossier Publifin tout en disant respecter la présomption d'innocence, a réclamé l'audition de M. Mitsch en commission du parlement.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir