Informateurs royaux au Palais, pression maximale sur le PS

Le PS entre deux feux
Le PS entre deux feux - © ERIC LALMAND - BELGA

Les deux informateurs royaux, le sp.a Johan Vande Lanotte et le MR Didier Reynders rendront cet après-midi une septième visite au Roi Philippe afin de faire un nouveau rapport sur l’état de leur mission. Rendez-vous prévu au Palais de Bruxelles à 15 heures, avant une probable conférence de presse.

Avec cette question qui est sur toutes les lèvres : "Et après, que va-t-il se passer ?" La tendance étant pour le moment à voir leur mission temporairement prolongée, quelques semaines encore. Avec une possible nouvelle étiquette de "préformation". Un cran plus loin. Alors que ce qui est sûr, c’est que la situation est loin d’être décantée. Qu’il y a désormais de plus en plus une urgence budgétaire, avec des chiffres du budget fédéral de plus en plus dans le rouge. Et une pression de plus en plus forte, tous azimuts, pour que les deux plus grands partis issus des élections du 26 mai se parlent enfin, PS et N-VA. Avec un PS, premier parti francophone, dans une situation difficile et compliquée au niveau fédéral.

Le PS entre deux feux

Au nom des convictions, pour une grande partie des électeurs et militants socialistes, s’allier à la N-VA resterait inadmissible et incompréhensible. Les Barons du PS le savent. Les retours du terrain vont essentiellement dans ce sens. Et la crainte est de voir leur parti laminé dans 5 ans. Surtout avec un PTB en embuscade qui n’attend finalement que cela.

Mais au nom de la prise de responsabilités et du sens de l’Etat, le VLD, le CD & V et le MR appellent le PS à s’affranchir et à ne pas rejeter la N-VA. Avançant notamment la nécessité de ne plus trop attendre pour prendre des mesures sur le plan budgétaire. Mettant de cette façon la pression sur le PS qui pourrait se retrouver dans un gouvernement avec les 4 partis de la "Suédoise" et un sp.a très affaibli. Au PS, certains parlent de piège. Quelle nouvelle politique sociale dans un tel contexte et avec des finances dans le rouge ?

Bref, les socialistes sont dans un nœud aujourd’hui. Le Cd & V et l’Open VLD ne se montrant pas prêts, pour l’instant en tout cas, à mettre la N-VA sur la touche au fédéral. Et peu croient que l’installation des gouvernements au sud et au nord du pays dans les prochains jours, changera la donne…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK